Indispensables Intouchables

 

Photos réalisées à Varanasi en janvier 2019.

Les Dhobis occupent plusieurs Ghats pour y laver le linge, directement dans l'eau du Gange. Ils travaillent dans des conditions particulièrement difficiles, les pieds plantés dans les rives boueuses du fleuve sacré. Malgré leur rôle indispensable pour les habitants de Varanasi et l'activité économique de la ville, ils restent rejetés à cause de leur appartenance à une caste d'intouchables, au plus bas de l'échelle sociale indienne. Par ailleurs, ils sont accusés de participer activement à la pollution du fleuve, et leur présence au bord du Gange est interdite. D'autres sites leur ont été réservés au Nord de la ville, mais les Dhobis bravent les interdictions, et continuent à travailler sur ces Ghats qui les accueillent depuis des années.