Mariage en Inde, Partie 1

L’année 2018 se terminait tranquillement. Les enfants avaient été gâtés, comme d’habitude, et les adultes avaient bien-trop mangé, comme d’habitude. Les premières neiges se faisaient attendre, les skis trépignaient d’impatience dans le garage… Quand au matin du 26 décembre, un SMS me fit envisager le début de l’année suivante sous un autre angle…

Prépare tes valises, poto ;)

Moins de 3 semaines plus tard, William Lambelet et moi étions dans l’avion, direction Mumbaï. William est un habitué de l’Inde, il y a déjà couvert un grand nombre de mariages… Mais pour moi, c’était le baptême du feu, premier contact avec ce pays qui m’attirait autant qu’il m’interrogeait. Au programme d’une semaine très chargée, 3 magnifiques mariages à Mumbaï.

Nous avons également trouvé un peu de temps pour un aller-retour à Varanasi, afin de préparer un workshop à destination des photographes de mariage. Cette formation aura pour but de développer une approche documentaire de la photographie de mariage : apprendre à construire une série cohérente, raconter une histoire complète en images, donner du sens à ses photos en comprenant ce(ux) que l’on photographie. Une partie du workshop se déroulera à Varanasi, et nous recherchons activement des mariages pour terminer la formation en beauté… Toutes les infos sur le site de l’évènement : www.origins-workshop.com

Mais revenons à Mumbaï ! Nous avons eu la chance de photographier 3 mariages très différents, avec pour chacun d’eux, des moments particulièrement forts, parfois visuellement et parfois émotionnellement. Les images de cet article (et des articles à venir) sont donc issus des 3 mariages, j’ai choisi de les présenter par thème plutôt que par journée.



PARTIE 1 : BEAUTÉ

mariage-inde-mumbai-wygledacz-photographe-004.jpg

Beauté. C’est le premier mot qui me vient à l’esprit. Peut-être également le mot “Contrastes”, mais j’aurai l’occasion d’y revenir plus tard.

La beauté, donc, et l’élégance des mariées, des invités… Ces tissus qui tranchent avec le noir et blanc si commun à nos mariages occidentaux, ces bijoux fièrement exhibés, ces dorures, ces turbans… Assez étonnant de constater que tout ce brillant, qui tomberait facilement dans le kitsch dans nos contrées, trouve une certaine harmonie au milieu du chaos organisé indien. Même le maquillage, très éloigné de la tendance discrète et naturelle à laquelle on s’est habitué, s’équilibre avec la lourde parure de bijoux portée par la mariée. Ci-dessous la même jeune fille avant et après le maquillage, une façon d’illustrer ce côté bling-bling harmonieux ;)

mariage-inde-mumbai-wygledacz-photographe-007.jpg

Le mariage en Inde est un rite de passage sacré dans la vie d’un Hindou, un acte religieux réalisé selon des coutumes ancestrales. La beauté s’exprime également dans la succession de cérémonies et de prières, généralement réparties sur plusieurs jours. Les banquets sont gargantuesques, les décors somptueux, la fête est vraiment incroyable et les parents investissent de lourdes sommes pour impressionner les nombreux invités. C’est un moment très fort dans la vie du jeune couple, au même titre que chez nous, mais avec en plus un profond respect du protocole religieux. Sur de nombreux aspects, les rites sont très difficilement compréhensibles pour des profanes, mais ils sont vécus de façon très intense par tous les membres des familles, et cela rajoute à la beauté du moment et à l’émerveillement. Ces aspects religieux et spirituels feront l’objet d’un article futur.

(cliquez sur les photos ci-dessous pour les agrandir)


Les bruits de la ville, les chants traditionnels, la cuisine indienne, les saris, les bijoux, les couleurs, la chaleur, la climatisation omniprésente et réglée 10°C en dessous du supportable... Ce n’était pas un voyage, mais une expérience sensorielle complète. Difficile de résumer par les mots ce que j’y ai vécu. Il m’aura fallu 9 mois pour accoucher de ce premier article. Par manque de temps, certes, mais également parce qu’il me fallait un peu de recul pour ordonner tout ça, faire la distinction entre les bonnes images et les images simplement originales car illustrant un mariage d’une culture différente. C’était un peu le risque, se laisser émerveiller par l’inconnu, et passer à côté des histoires.

Ci-dessous un petit condensé de mes plus beaux souvenirs. La suite très bientôt.